Ces Lamastrois qui ont donné leur nom à une rue : aujourd’hui Elisée Charra

Le nom de ce personnage est bien connu dans notre région car il est associé à l’hôpital. En effet, c’est en 1982 que l’hôpital de Lamastre prend le nom de « Hôpital Elisée Charra », du nom de ce médecin né cent ans auparavant.

L’ hôpital a été inauguré le 20 septembre 1925 en présence du maire de Lamastre, monsieur Galtier et du ministre des Pensions, monsieur Antériou. Elisée Charra sera le troisième orateur de cette cérémonie et fera l’apologie de la sécurité sociale (qui n’est pas encore en vigueur).

Les plaques indicatrices de l’avenue Elisée Charra mentionnent « médecin du maquis ». En effet, à partir de 1942, alors qu’il est médecin-chef à l’hôpital, il devient le médecin de la Résistance locale et l’hôpital accueillera les maquisards blessés.

Il sera aussi présent, avec d’autres médecins, auprès des blessés soignés dans des hôpitaux clandestins de campagne.

Lors de la première guerre mondiale, il fut mobilisé en tant qu’aide-major de réserve et fut remarqué pour avoir soigné et évacué de nombreux blessés.


Elisée Charra s’est enthousiasmé de voir s’élaborer le concept d’assistance sociale ; 90 ans plus tard, nos prochains élus nationaux auront-ils autant d’enthousiasme pour le pérenniser ?


RAD

Vous aimerez peut-être aussi :

Soyez le premier à commenter.

Répondre
Prenez connaissance de la charte de modération des commentaires avant de poster un commentaire.

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*