Le Cheylard “Nos chemins ne sont pas à vendre” – rebondissements

 

Le conflit qui  oppose riverains, randonneurs  et simples amoureux de la nature à la société SCI Machaval et la mairie du Cheylard qui n’ont pas réussi à faire aliéner des chemins communaux pour en devenir propriétaire, est relancé.

 

 

Des forces de l’ordre ont été dépêchées pour stopper le débroussaillage du chemin rural de la Gardette par des citoyens bénévoles.

 

 

 

 

Un signalétique fallacieuse a été installée aux deux extrémités du chemin rural pour tenter d’empêcher le passage aux usagers.

 

 

 

Lire ci-dessous

Pour en savoir plus

 

 

 

RAD

 

Vous aimerez peut-être aussi :

Soyez le premier à commenter.

Répondre
Prenez connaissance de la charte de modération des commentaires avant de poster un commentaire.

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*