Un poète s’en est allé…

leonard-tt-width-604-height-403-crop-0-bgcolor-000000-nozoom_default-1-lazyload-0

 

Sa voix grave et chaleureuse a bercé des générations de fans.

Léonard Cohen, la légende du folk,  est décédé jeudi 10 novembre à l’âge de 82 ans. Le poète et musicien canadien laisse derrière lui quatorze albums composés au cours de 50 ans de carrière.

Retour sur deux des plus grands succès de cette légende de la folk.

« Hallelujah »

 

Sorti en 1984, « Hallelujah » est sans conteste la chanson la plus connue et la plus reprise de Leonard Cohen. Bob Dylan, Bon Jovi, Céline Dion ou Justin Timberlake ont notamment chanté ce titre que l’on peut même entendre dans le long métrage d’animation Shrek.

Les paroles de ce « cantique » majestueux » évoquent autant la religion que le sexe.

 

« So Long Marianne »

 

Cette chanson, qui figure sur Songs of Leonard Cohen, est une chanson d’amour adressée à Marianne Ihlen.

Leonard Cohen rencontre la femme la plus belle qu’il n’ait jamais vue en 1960 sur l’île grecque d’Hydra. Il invite la jeune norvégienne chez lui à Montréal, où elle lui inspirera de nombreuses chansons. La disparition de son ancienne muse, en juillet dernier, avait beaucoup affecté Leonard Cohen.

 

Prix Nobel de littérature 2016, Léonard Cohen aura eu un succès commercial plutôt modeste – faute aussi de l’avoir recherché…

Ses chansons, en revanche, faisaient le bonheur des interprètes de tous horizons.

 

RAD

Vous aimerez peut-être aussi :

3 commentaires sur Un poète s’en est allé…

    • Beaucoup de poètes ont leur place au paradis des nobels, mais cette année c’est un pote à Léonard qui a été nominé: Bob Dylan . Merci à tous les poètes de squatter mon coeur.

Répondre
Prenez connaissance de la charte de modération des commentaires avant de poster un commentaire.

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*


Prouvez que vous êtes un humain. *