Tout travail mérite salaire, oui, mais …

Bulletin salaire

La légitimité issue des urnes impose des devoirs :

Etre élu est un travail, mais ce n’est pas un métier. C’est exercer une charge honorifique, confiée directement par les électeurs, dont le seul but est de servir les intérêts de la collectivité.

L’actualité locale, nationale et internationale nous montre que , souvent, ce principe n’est pas facile à tenir. Le pouvoir (comme l’argent, la gloire…) corrompt, dit-on. Saurions-nous, comme beaucoup quand même, résister à cette tentation si nous étions élus ?

La légitimité issue des urnes confère aussi des droits :

Comme celui d’être rémunéré. Un élu vit très bien de ses fonctions, notamment s’il cumule plusieurs mandats.

Ainsi, le maire d’une ville chef lieu de 2 500 habitants qui est aussi président d’une communauté de communes et conseiller départemental d’un département de plus de 250000 habitants (Ardèche : 318 407) peut prétendre à une indemnité avant charges sociales de 5348,66 euros par mois (source : Code général des collectivités territoriales).

Barème des indemnités mensuelles maximum au 1er janvier 2016

 

Maires

Population communale                Indemnité brute

moins de 500 habitants                        646,25 €

de 500 à 999                                           1178,46€

de 1 000 à 3 499                                    1634,63€

de 3 500 à 9 999                                    2090,81€

de 10 000 à 19 999                                2470,96€

de 20 000 à 49 999                               3421,32€

de 50 000 à 99 999                                4181,62€

NB: Les indemnités d’un maire de chef lieu de canton sont majorées de 15%

Adjoints

Population communale                Indemnité brute

moins de 500 habitants                         250.90€

de 500 à 999                                             313,62€

de 1 000 à 3 499                                      627,24€

de 3 500 à 9 999                                      836,32€

de 10 000 à 19 999                                1045,40€

de 20 000 à 49 999                               1254,48€

Conseillers départementaux

Population du département                Indemnité brute

moins de 250 000 habitants                     1520,59€

de 250 000 à 499 999                                1900,73€

de 500 000 à 999 999                               2280,88€

de 1 à 1.25 million                                       2470,95€

plus de 1.25 million                                     2661,03€

Présidents de communautés de communes

Population inter communale              Indemnité brute

moins de 500 habitants                        484,69 €

de 500 à 999                                           883,84€

de 1 000 à 3 499                                    1225,97€

de 3 500 à 9 999                                     1568,11€

de 10 000 à 19 999                                1853,22€

de 20 000 à 49 999                               2565,99€

de 50 000 à 99 999                               3135,83€

Ces indemnités peuvent être modulées à la baisse par décision de l’assemblée délibérante. Ces données et les tableaux ci-dessus sont consultables sur Internet

Vous aimerez peut-être aussi :

6 commentaires sur Tout travail mérite salaire, oui, mais …

  1. Effectivement, il peut travailler tard le soir et même faire des tours d’horloge !!
    La question à se poser est de savoir si le travail fourni est belle et bien de servir les intérêts de la collectivité et pas le contraire.

  2. Si les frais de justice étaient à leurs charges, ils n’iraient pas en justice pour leurs caprices et ils trouveraient des solutions amiables à l’ensemble des problèmes de leurs concitoyens.
    Mais c’est tellement facile d’aller en justice avec l’argent de ces concitoyens.

  3. Avec tout le pognon gagné, il pourrait au moins payer les frais de justice pour leurs caprices!!! Éviter de nous faire des leçons de morale sur la gestion de notre argent. C’est sur qu’il y en a certains qui ne savent pas ce que c’est que de payer des factures, un loyer ou subvenir aux besoins de ses enfants!!!
    Je me demande qui c’est qui vit au crochet de la société!!!
    Séverine

Répondre
Prenez connaissance de la charte de modération des commentaires avant de poster un commentaire.

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*


Prouvez que vous êtes un humain. *