Le Moulinage de la Neuve à Marcols les Eaux & Marie Giraud: 1ère femme maire d’Ardèche

 

Le Moulinage de la Neuve à Marcols les Eaux nous propose la découverte de cette usine du 19ème siècle située sur les bords de la Glueyre, rivière fournissant l’énergie hydraulique.

(Texte et photos sont fournis par l’association qui gère les lieux, nous les en remercions.)

Le Moulinage de la Neuve est le seul moulinage à avoir conservé tous ses métiers et sa roue à aube de 5 mètres de diamètre.

Une démonstration sur des  machines est prévue lors de la visite.

 

Cette visite vous plongera dans le passé du travail de la soie dans notre région, période pendant laquelle le moulinier a apporté tout son talent à s’adapter à l’évolution technique et aux exigences des Grands Soyeux de Lyon.

 

Vous découvrirez l’architecture du bâtiment, la transformation du fil de soie dans le moulinage, le savoir-faire, les tours de mains.

 

 

 

 

Vous constaterez l’importance que ces « fabriques » à soie ont apportée dans les vallées moulinières durant près de deux siècles, à travers l’aspect social.

 

 

 

 

Un petit film tourné dans le moulinage vous montrera  la prise d’eau, le canal, et également le travail des ouvrières.

 

A très bientôt au Moulinage de la Neuve !!

Place Marie Giraud – 07190 Marcols les Eaux

 

Horaires : en juillet et août   le mercredi et le dimanche visite guidée à 15H et à16H30

Groupes sur réservation, tél. : 04 75 65 69 70 d’avril à novembre.

Le Moulinage de la Neuve propose de septembre à novembre, des visites guidées sur réservation, min.de 10 personnes.

Tel 04 75 65 69 70  / 0631800592

Courriel : contact@moulinages.fr

lien  site  http://www.moulinages.fr/

 

 

 

 

L’équipe du Moulinage de la Neuve

 

…………………………………………..

 

Connaissez vous Marie Giraud dont le nom est étroitement lié au Moulinage ?

 

 

 

Marie Louise Giraud

Première femme maire d’Ardèche et  une des premières de France

 

 

 

 

Marie-Louise-Nina Giraud nait le 24 janvier 1899, quartier « La Neuve », commune de Marcols-les-Eaux.

Elle obtient le brevet supérieur, équivalent du baccalauréat et apprend l’anglais à Grenoble.

Après le  décès de sa mère, elle doit interrompre ses études pour s’occuper de son frère aîné Jean, lourdement handicapé, elle sera à ses côtés toute sa vie.

Elle renonce au mariage et restera célibataire.

À la mort de son père, elle devient chef de l’entreprise familiale de moulinage qui comporte une vingtaine d’employés.

Protestante, elle est animée de convictions traditionnelles fortes : rigueur et exigence morale, droiture et souci de son prochain.

Elle sera toujours présente auprès des plus pauvres sans distinction de religion. Elle aide les enfants et les adultes sous forme de soutien scolaire. Elle s’engage dans la Croix-Rouge locale.

On vient souvent voir la Demoiselle pour demander un conseil.

 

La Deuxième guerre mondiale

 

En 1940, elle ouvre ses portes à des réfugiés belges déplacés par la débâcle.

En 1943-1944 elle abrite chez elle discrètement deux tailleurs hollandais d’origine juive.

 

 

Dans la nuit du 3 au 4 novembre 1943, un bombardier “Halifax” de la Royal Air Force s’écrase à Marcols-les-Eaux contre le “Rocher de Bourboulas”. L’avion transportait des armes pour la résistance drômoise.

 

Six aviateurs sont tués sur le coup.

 

 

 

Le seul survivant, le sergent mitrailleur John Brough sera pris en charge par Marie et regagnera l’Angleterre grâce à la Résistance.

L’aventure du sergent John Brough va renforcer la notoriété de Marie Giraud auprès de ses concitoyens et la faire connaître des milieux résistants.

 

Au cours de l’été 1944, le maire de Marcols-les-Eaux est arrêté par des commandos de la résistance intérieure. On ne le reverra jamais vivant.

La commune est dès lors administrée par le premier adjoint. La préfecture désigne quatre membres pour renforcer l’équipe municipal.

 

Le droit de vote et l’éligibilité des femmes sont officialisés par l’ordonnance du Gouvernement provisoire de la République française, le 5 octobre 1944. Ils seront utilisés le 29 avril 1945 pour les élections municipales.

 

Marie Giraud maire de Marcols- les- Eaux

 

Des habitants vont solliciter Marie Giraud pour être candidate. Elle finira par accepter sans enthousiasme.

 

En ce début d’année 1945, beaucoup d’hommes sont absents. Certains sont prisonniers en Allemagne ou réquisitionnés pour le service du travail obligatoire (STO). D’autres sont engagés volontaires dans les forces françaises. Deux autres femmes sont candidates.

Le 29 avril 1945, au premier tour, elles sont élues toutes les trois avec neuf hommes.

 

Le 13 mai 1945, le conseil municipal élit Marie Giraud maire par 11 voix et une abstention.

 

Aux élections du 19 octobre 1947, Marie Giraud est réélue de justesse mais perd son siège de Maire.

En deux ans les choses ont changé. Les communes environnantes ironisent sur une commune qui s’est choisie une femme pour maire.

Les hommes sont de retour, une partie des catholiques n’accepte pas une femme maire, protestante de surcroît.

 

La société rurale traditionnelle impose sa loi : Marie Giraud manquerait d’autorité, les catholiques lui reprochent une certaine froideur à leur égard. Un vent de fronde s’est levé contre celle qu’on est allé chercher deux ans plus tôt, les alliés d’hier sont les adversaires d’aujourd’hui.

Marie Giraud est très affectée par ces résultats ; elle restera cependant conseillère municipale jusqu’en 1977.

En 1951, elle est décorée de la médaille de la reconnaissance française.

 

Le moulinage de la famille Giraud à la Neuve, est fermé en 1966. La famille refuse les primes gouvernementales et la destruction des installations. Il est reconverti en écomusée, labellisé “Patrimoine Ardéchois”.

 

Marie Giraud décède le 11 février 2000. Elle est enterrée dans le cimetière familial d’Albon.

Sur sa tombe on peut lire cet épitaphe : « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie aux autres ».

 

Le 30 octobre 2010, hommage lui a été rendu: la place de Gerland, devant le Moulinage de la Neuve, a été rebaptisée Place Marie Giraud.

 

 

RAD

 

Vous aimerez peut-être aussi :

Soyez le premier à commenter.

Répondre
Prenez connaissance de la charte de modération des commentaires avant de poster un commentaire.

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*