2ème tour des municipales – résultats à St Barthélémy Grozon, St Prix, Annonay et Tournon

 

Le second tour des élections municipales s’est déroulé ce dimanche 28 juin, plus de trois mois après le premier tour du 15 mars.

 

En Ardèche, 44 communes sur les 355 que comporte le département, étaient concernées.

 

Dans le Pays de Lamastre, on a voté à Saint-Barthélemy-Grozon et Saint Prix.

 

 

 

A Saint-Barthélemy-Grozon, 7 sièges restaient à pourvoir.

 

Avec une participation de 70,82 % (inférieure au1er tour:  74,81%), sont élus au deuxième tour:

 

 

  • Dylan JUNIQUE 157 voix – 55,87%
  • Thibaud ILLE 152 voix – 54,09%
  • Anaïs CONDOMINES 151 voix – 53,74%
  • Katia GRANGE 148 voix – 52,67%
  • Catherine BALTHAZARD 140 voix – 49,82%
  • Fabienne JUNIQUE 137 voix – 48,75%
  • Claire BARNASSON 136 voix – 48,40%

 

 

 

A Saint Prix, 1 seul siège restait à pourvoir.

 

Avec une participation de 58,55 % (contre 78,63% au 1er tour), est élu au deuxième tour:

 

 

  • Charles Jean-Marie REDON 64 voix –  48,85%

L’ancien maire Patrick PRIEZ n’obtient que 5,34% des suffrages avec 7 voix

 

On a voté aussi à Annonay et Tournon.

 

  • À Annonay, avec un taux d’abstention de 65%, Simon Pleinet avec 41,95% des voix l’emporte de justesse, 37 voix d’écart, face à  Marc-Antoine Quenette: 41% et Jérôme Dozance: 6,82%.

Marc-Antoine Quenette entame une action en justice, pour contester la légitimité de l’élection de Simon Plénet. Selon lui, la campagne du successeur d’Olivier Dussopt est émaillée d’irrégularités. Il dénonce notamment une « utilisation illégale des moyens de la collectivité » au profit de sa campagne électorale. En cause des tracts diffusés entre fin avril et début mai pour prévenir les habitants d’Annonay de la distribution de masques, financés conjointement par la ville d’Annonay et l’agglomération.

Simon PLeinet conteste cette version et assure du bon déroulé de sa campagne.

 

  • A Tournon, avec 50% d’abstention, le maire sortant Frédéric Sausset l’emporte avec 40,09% des voix devant Pierre Guichard: 37,76% et Pascal Diaz: 22,14%.

 

Ce second tour des municipales sera marqué du sceau d’une vague écologiste dans les grandes villes et d’une abstention record qui devrait faire réfléchir la classe politique et médiatique !

 

Le contexte particulier de l’épidémie de Covid 19 ne suffit pas à expliquer à lui seul une aussi faible participation.

Malgré des précautions sanitaires et le reflux de l’épidémie, une large majorité des 16,5 millions d’électeurs appelés à voter dans 4.820 communes a boudé les isoloirs.

 

Le vainqueur de cette élection est bien l’abstention qui est de l’ordre de 60%, du jamais vu !

 

RAD

 

 

2 commentaires sur 2ème tour des municipales – résultats à St Barthélémy Grozon, St Prix, Annonay et Tournon

  1. Le taux d’abstention parle à lui seul du ras le bol des citoyens face à la gestion politique qu’on nous propose en haut lieu depuis une quarantaine d’années.
    Le succès municipal des Verts sera-t-il à l’origine d’une gouvernance plus transversale, regroupant les idées essentielles et réalistes permettant de se sentir un pays unifié et vivable ? A suivre
    P.S. Il aura fallu un confinement pour que les messages urgents de la Nature trouvent écho dans le coeur des Hommes, enfin !

  2. En effet, quelle légitimité donner à un élu ? : Tournon par exemple- ou le maire représente 20 % des voix de ses administrés . C’est dés le départ un lourd handicap, avec des choix et des conflits qui ne satisferont pas une majorité de ses administrés. Ce système n’est donc plus adapté à la situation.
    L’honnêteté serait déjà de citer les résultats au nombre d’administrés : Tournon 20 % et non 40 %, relativisant ainsi le pouvoir et souvent l’arrogance de ces élus. On peut aussi prendre en compte les bulletins blancs. Situation politique plus délicate car il s’agit de voix exprimées difficiles à ignorer.
    Il faudrait alors faire une analyse plus objective des désirs d’une majorité non représentée. Le risque est trop grand, ce qui explique le rejet de cette procédure par nos politiques.
    La réussite des Verts est évidemment une bonne nouvelle pour les défenseurs d’une société à venir plus juste, équilibrée et humaine.
    Encore faudra-t-il que ce parti ne se laisse pas entrainer comme les autres à des intérêts partisans. Il lui faudra surtout trouver et appliquer des méthodes d’expressions populaires réelles.
    Un mot d’ordre devrait obligatoirement mener toutes ses actions : pollueurs / profiteurs = payeurs, s’il veut réussir à mobiliser la population sur des objectifs survolant tous les partis.

Répondre
Prenez connaissance de la charte de modération des commentaires avant de poster un commentaire.

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :