“C’est à la fin de la foire qu’on compte les bouses” !

 

Cette expression fait référence aux foires agricoles où sont rassemblés les animaux pour la vente ou pour la démonstration. Elle signifie qu’il faut attendre la fin d’un évènement pour en faire le bilan. Elle présente quelques similitudes avec  « Il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué »

 

Eh bien, en cette période de rendez-vous électoraux, ce n’est pas rien de dire que certains candidats se voyaient déjà « en haut de l’affiche, en dix fois plus gros que n’importe qui… ».

 

Il ne fallait pas rater la marche (jeu de mots facile) !

Notre impétrant local, Jean Paul VALLON, l’a magistralement loupée. Qu’on en juge !

 

Nombre d’électeurs inscrits dans notre circonscription :                        93 064

Taux de participation :                                                                                   46,42%

Nombre de suffrages exprimés :                                                                 48 987

 

Nombre de suffrages en faveur de « Jean Paul VALLON » : 3 293:  soit 6,72%

 

La « correctionnelle » (sans jeu de mots !!!) a été frôlée : en dessous de 5%, les frais de campagne n’étaient pas remboursés (par nos impôts). Damned !

Sur ces 3 293 voix en faveur de Jean Paul VALLON, 1 376 proviennent de la communauté de communes du pays de Lamastre qui réunit les communes de Lamastre (591 voix sur 1241 suffrages exprimés), Le Crestet (120 voix), Desaignes (118 voix), Empurany (116 voix), Gilhoc (94 voix), Nozières (63 voix), St Barthélémy-Grozon (92 voix), Saint Basile (55 voix), St Prix (48 voix),  Labatie d’Andaure (66 voix) et Lafarre (13 voix).

 

Sur tout le reste de la circonscription, hors communauté de communes de Lamastre, notre prétendant recueille donc 3 293 – 1 376 = 1 917 voix, soit  seulement 3,02% des suffrages exprimés.

Dans le grand canton,en dehors du score acquis dans la communauté de communes de Lamastre, il n’obtient que 540 voix, ce qui est très faible pour quelqu’un qui en est le conseiller départemental.

 

Sur les 91 communes de la circonscription il fait :

– moins de 6,72% dans 52 communes (soit 57% des communes)

– moins de 5% dans 44 communes (soit 48% des communes)

– moins de 3% dans 26 communes (soit 30% des communes)

– moins de 1% dans 7 communes (soit 7,6% des communes)

– et 0 voix à Thorrenc et Brossainc.

 

 

C’est une prouesse qu’il fallait saluer. C’est fait

Ne voudrait-on pas aussi nous faire prendre des vessies pour des lanternes » ? Voici ce qu’on peut lire sur un réseau social local tout acquis à sa cause.

 

« Malgré les attaques personnelles menées par quelques uns…le maire de Lamastre réunit 47,62% des voix, très largement devant les autres candidats ! »

« Ces résultats montrent, une nouvelle fois, la reconnaissance du travail effectué par Jean Paul VALLON et ses équipes sur le territoire du pays de LAMASTRE, n’en déplaise à certains ».

 

 

Ainsi donc, l’étoile de Jean Paul VALLON brillerait toujours autant ?

 

Analysons donc l’affaire de plus près.

 

En 2002, Jean Paul VALLON s’était présenté aux élections législatives sous l’étiquette « Divers droite ».  Sur 5 4295 suffrages exprimés, il avait recueilli 5629 voix, soit 10,37% (en 4ème position) au lieu de seulement 6,72% dimanche soir (6ème position peu flatteuse).

 

En 2014, aux élections municipales de Lamastre, sur 1 950 inscrits et 1 639 suffrages exprimés, il avait recueilli 978 voix soit 59,67 % au lieu de 47,62% aujourd’hui.

 

N’en déplaise à ses adulateurs, dont certains doivent se tromper d’élection, le résultat enregistré par Jean Paul VALLON à ces législatives traduit bien une érosion importante de son électorat, tant au niveau de la commune qu’au niveau de la circonscription.

Pourtant, il est depuis 2015 conseiller départemental du « grand canton » de Lamastre: il y est également  battu. Cette situation aurait du, au contraire, asseoir davantage sa notoriété et lui permettre de réaliser un bien meilleur score.

 

 

Dans tous les cas, l’abstention n’explique pas la déconfiture. En effet, nous comparons des pourcentages et non des chiffres.

 

A Lamastre et dans la communauté de communes, on se serait attendu à un plébiscite frisant au moins les 60%. Eh bien non, Jean Paul VALLON ne réunit même pas une majorité sous son seul nom.  Nous notons que 52,38% des électeurs Lamastrois ont jugé qu’il n’était pas convenable de donner leurs voix à un élu qui, entre autre, a été condamné en 1ère instance de correctionnelle.

 

Enfin, de quoi parle-t-on, d’une élection de portée nationale ou de celle d’un petit hobereau local ?

 

C’est au niveau de la circonscription que les résultats doivent être jugés. Et à ce niveau, force est de constater que ceux de Jean Paul VALLON illustrent bien son isolement politique et sa faible représentativité.

 

 

 

Allez, une petite chanson pour la route – extraits – (« Je m’voyais déjà » – Charles AZNAVOUR).

 

 

 

 

 

 

« A dix huit ans j’ai quitté ma province

Bien décidé à empoigner la vie

Le cœur léger et le bagage mince

J’étais certain de conquérir Paris

Chez le tailleur le plus chic j’ai fait faire

Ce complet bleu qu’était du dernier cri

……………………

 

Je m’voyais déjà en haut de l’affiche.

En dix fois plus gros que n’importe qui mon nom s’étalait

Je m’voyais déjà adulé et riche

Signant mes photos aux admirateurs qui se bousculaient

J’étais le plus grand des grands fantaisistes

Faisant un succès si fort que les gens m’acclamaient debout

…………………….

 

Mes traits ont vieilli bien sûr sous mon maquillage

Mais la voix est là, le geste est précis et j’ai du ressort

Mon coeur s’est aigri un peu en prenant de l’âge

……………………..

Mais au fond de moi je suis sûr au moins que j’ai du talent

 

Mon complet bleu y’a trente ans que j’ le porte.

Et mes chansons ne font rire que moi,

J’ cours le cachet, je fais du porte-à-porte

Pour subsister je fais n’importe quoi,

……………………….

 

J’ai tout essayé pourtant pour sortir du nombre

J’ai chanté l’amour, j’ai fait du comique et d’ la fantaisie

Si tout a raté pour moi si je suis dans l’ombre

Ce n’est pas ma faute mais celle du public qui n’a rien compris”

 

RAD

 

Vous aimerez peut-être aussi :

Soyez le premier à commenter.

Répondre
Prenez connaissance de la charte de modération des commentaires avant de poster un commentaire.

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*