25 novembre – on fête Sainte Catherine et les Catherinettes

 

25 novembre : à la Sainte Catherine « Tout bois prend racine » – on fête aussi les « Catherinettes », les jeunes filles ayant dépassé l’âge de 25 ans sans être mariées.

 

 

La tradition veut que l’on confectionne aux Catherinettes des chapeaux extravagants, où le vert et le jaune prédominent et qu’elles le portent tout au long de cette journée festive.

La couleur verte symbolise l’espoir de se marier tandis que la couleur jaune symbolise la sagesse acquise avec les années.

 

 

 

Cette tradition, autrefois suivie dans tous les milieux, à la ville comme à la campagne, s’est beaucoup perdue, sauf dans les maisons de couture et certaines entreprises.

 

La fête était l’occasion pour les femmes célibataires de prier pour avoir un mari.

  • Avant d’atteindre l’âge de 25 ans, une prière typique aurait été : « Donnez-moi un mari de bon lieu ! Qu’il soit doux, opulent, libéral et agréable !».
  • Après 25 ans : « un qui soit supportable, ou qui, parmi le monde, au moins puisse passer ! ».
  • Après 30 ans : « Un, tel qu’il te plaira Seigneur, je m’en contenterai !»…

 

Foires de Sainte Catherine

 

 

 

De nombreuses Foires de la Sainte Catherine essentiellement dédiées aux bestiaux, se tiennent un peu partout en France aux alentours du 25 novembre.

Cette année, elles sont toutes annulées

 

 

Ces foires étaient aussi, autrefois, l’occasion idéale pour les jeunes hommes de rencontrer une Catherinette afin de mettre fin à leur célibat…

 

Jour idéal pour les plantations – « À la Sainte Catherine, tout bois prend racine »

Pour les jardiniers, le jour de la Sainte Catherine est réputé idéal pour planter boutures et plantes à racines nues.

 

Les origines de la fête

 

 

 

 

A l’origine de toutes ces traditions, il y a la vie légendaire de Sainte Catherine d’Alexandrie.

 

 

 

 

Née d’une famille noble, elle se convertit au christianisme. L’empereur Maxence, qui persécute les chrétiens, lui propose de renoncer à sa foi en échange d’un mariage royal.

Catherine refuse. L’empereur la condamne à mourir du supplice de la roue.

La légende dit que la roue se brisa miraculeusement, et qu’elle fut finalement décapitée vers l’année 310, un 25 novembre.

 

La protectrice des filles célibataires

Son refus de se marier explique tout naturellement pourquoi Sainte Catherine est la patronne des filles célibataires.

 

L’expression « coiffer Sainte Catherine« , que l’on emploie pour une fille célibataire de 25 ans, s’explique par une tradition qui remonte au XVIème siècle. À cette époque, on renouvelait la coiffe de la statue de la sainte dans les églises, et c’était les jeunes femmes célibataires entre 25 et 35 ans qui se chargeaient de cette tâche.

 

 

 

 

De la coiffe au chapeau il n’y a qu’un pas, et c’est donc ce qui explique l’usage pour les Catherinettes de porter un chapeau le 25 novembre.

 

 

 

 

 

 

RAD

 

Soyez le premier à commenter.

Répondre
Prenez connaissance de la charte de modération des commentaires avant de poster un commentaire.

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :