L’Ardéchoise – L’évènement du mois de Juin: 7 500 cyclistes ont traversé Lamastre le 17 juin

Les 14, 15, 16 et 17 juin 2017, les routes de l’Ardèche et d’autres en Nord Drôme et Haute- Loire vont être sillonnées par des milliers de participants à l’Ardéchoise.

Première épreuve cycliste de masse au monde dans la catégorie cyclisme sur route de montagne, seconde épreuve de masse au monde derrière le Marathon de Paris, ce sont 285 535 participants depuis la naissance de l’Ardéchoise en 1992 et 3 200 000 kms parcourus , soit 90 fois le tour de la Terre.

Chaque année, les cyclistes sont de plus en plus nombreux. Ils étaient 16 768 en 2016.

Parcours pour randonneurs, cyclo-sportifs, cyclotouristes, en 1, 2, 3 ou 4 jours, toutes les formules sont possibles.

 

 

 

L’Ardéchoise, c’est plus de 8500 bénévoles qui s’engagent à prêter main forte à Saint Félicien et dans tous les villages traversés.

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est aussi l’Ardéchoise des Jeunes, avec un parcours adapté, qui permet à près de 700 enfants et adolescents de croiser la route des adultes, et  vivre eux aussi un moment magique.

 

 

 

 

En 2017, 2 journées sont proposées pour l’Ardéchoise des Jeunes :

  • Saint-Félicien pour le Nord, avec 2 parcours de 29 et 43 kms, le mercredi 14 juin
  • Alba pour le Sud, le jeudi 15 juin avec 3 parcours de 23, 36 ou 49 kms.


Historique de l’épreuve

 

De simple tour du canton de Saint Félicien en  1990, l’Ardéchoise est devenue la plus grande épreuve cycliste de masse au monde sur route de montagne.

 

 

 

 

 

1988 : Création du Cyclo-Club de St-Félicien.

1990 : Création du Tour du Canton de St-Félicien.

1991 : Tour du Canton de St-Félicien et de la Haute -Vallée du Doux.

 

 

8 juillet 1991: création de l’Ardéchoise   par Gérard Mistler (président), François Caussèque, Pierre Jouvencel et Jean René Sarles, rejoints par Bernard Vallet (parrain de l’épreuve et Michel Desbos (trésorier).

 

 

 

 

20 juin 1992 : Première Ardéchoise, 1 294 coureurs inscrits, 600 partants, 300 seulement à l’arrivée à La Louvesc. Pluie, froid, neige ont inauguré ce qui allait devenir l’épopée et la légende de l’Ardéchoise.

1994 : 3 000 cyclistes au départ.

1998: La barre des 10 000 participants est largement dépassée avec 11 184 inscrits.

 

 

 

2000 : Inauguration du col de l’Ardéchoise, 1184m, entre Chanéac et Borée.

 

 

 

 

 

 

L’Ardéchoise ne cesse d’innover

 

2001 : Le départ et l’arrivée se font à St-Félicien. 10 522 inscrits.

2003 : Forte participation avec 15 007 cyclistes.

2005 : L’Ardéchoise déménage et quitte les locaux vétustes et étroits d’une ancienne école  pour intégrer son propre bâtiment. Début de la  formule en 3 jours. 13 019 inscrits.

2006 : Création de l’Ardéchoise des jeunes avec arrivée à Nozières.

2007 : Création du parcours des Gorges. 12 827 inscrits.

2008 : Création du parcours la Méridionale. 13 187 inscrits.

2009 : Création du parcours de l’Ardèche Verte. 13 427 inscrits.

2010 : Décision du comité directeur de maintenir l’Ardéchoise à St Félicien. 13 014 inscrits.

2011 : Plus grand nombre d’inscrits, 15 954

2012 : Début de la formule en 4 jours, 12 453 inscrits.

2013 : Toutes les communes de l’ancien canton de St Félicien sont traversées : 13 693 inscrits.

2014 : Création de “Sur les Routes de l’Ardéchoise” en partenariat avec l’Agence de développement touristique et le Conseil général de l’Ardèche. Ce projet permet de proposer aux cyclistes de découvrir toute l’année les routes de l’Ardéchoise.

2015 : nouvelle formule d’hébergement « confort supérieur » pour les plusieurs jours : 15 345 inscrits.

2016 : 3 variantes nouvelles pour la découverte de l’Ardèche Verte : record absolu à ce jour avec 16 768 inscrits.

2017 : nouvel itinéraire en Haute-Loire « Le Lignon » qui traverse 9 nouvelles communes. L’Ardéchoise, qui promeut la Région, veut ainsi marquer son appartenance à la nouvelle région Auvergne Rhône Alpes et offrir plus de choix de découvertes aux cyclistes qui reviennent chaque année.

 

Les bénévoles – pierre angulaire de l’évènement

Pour pouvoir accueillir autant de cyclistes, les plus de 8 500 bénévoles préparent cet événement dans ses moindres détails: envoi de lettres aux participants, création de pancartes, décoration, accueil…

Ils sont présents dans les 181 villages traversés avec pour activités: animation, décoration, déguisement, ravitaillement… et à St-Félicien, lieu de départ et d’arrivée où les besoins sont nombreux et variés pendant plusieurs jours (installation, logistique, accueil, repas, bagages, rangement…)

(Mise en sacs St-Félicien)

Ils alimentent une ambiance de fête à chaque édition et font ainsi de l’Ardéchoise un évènement unique, imité mais jamais égalé, image de l’accueil Ardéchois.

 

Chaque année l’Ardéchoise organise la fête des bénévoles pour les remercier : En 2016 le rassemblement s’est effectué à Alba (plus de 1000 bénévoles réunis ).

 

Un soutien financier est accordé aux villages traversés :

  • Le Conseil Général de l’Ardèche récompense les projets d’animation dans les communes sur 2 axes : animation musicale et  décoration, aide plafonnée à 100€.
  • Récompense collective d’une équipe grâce au concours des villages animés et décorés.

En 2016, 144  communes ont été récompensées pour un montant total de 50 350€.
Nozières, qui a une longue histoire avec L’Ardéchoise (Assemblée générale de l’association, 1ère Ardéchoise des Jeunes…), se distingue particulièrement.

 

 

Le jury de l’Ardéchoise lui a décerné en 2013  le premier prix des villages animés et en 2014, le grand prix de la 23ème édition.

En 2015 et en 2016 Nozières a obtenu le « coup de cœur du jury » récompensé par 2 chèques assez conséquents.

 

 

 

 

Les couleurs de l’Ardéchoise

 Pour rendre hommage aux  paysages du département, les coureurs tout comme  les villages traversés arborent deux couleurs bien spécifiques : jaune et violet.

Le jaune est la couleur des fleurs du genet.

Le violet est la couleur des myrtilles.

 

Le Village des exposants

 

Il est le lieu de rencontres des différents acteurs du marché de l’univers du cyclisme : fabricants, vélocistes, distributeurs… mais aussi des exposants en produits locaux et loisirs.

Chaque année sont présents plus de 40 exposants, professionnels et sponsors sur plus de 3 500 m² de surface.

 

 

L’équipe dirigeante

   

         

De gauche à droite et de haut en bas: Gérard Mistler, président – Michel Desbos, trésorier – Gilbert Barailler, secrétaire – Louis Clozel, vice-président – Christian Chambon, vice-trésorier – Christiane Berthet, vice-secrétaire – Benard Vallet, parrain de l’épreuve.

21 commissions (logistique, assistance mécanique, repas, ravitaillements…) sont présidées chacune par un bénévole.

 

Les salariés(es)

Ils sont au nombre de 10 (9 CDD et 1 CDI – 2 absents sur les photos)

Chaque année, 4 stagiaires sont reçus à l’Ardéchoise. Actuellement, une jeune dame y effectue un service civique

 

Les retombées économiques

Selon la Chambre de Commerce, les retombées  sont estimées à plus de 15 millions d’euros.

Les nombreux gites ruraux, chambres d’hôtes ou autres hébergements (campings, …) d’Ardèche et des départements limitrophes accueillent une importante clientèle à l’occasion de l’évènement.

« Ardéchoise 4 Saisons»

La déclinaison pérenne de la cyclo-sportive réputée est opérationnelle depuis 2016.

« l’Ardéchoise 4 saisons » est une agence de voyages spécialisée dans l’organisation de séjours cyclistes en Ardèche.Elle est composée d’acteurs majoritairement issus de L’Ardéchoise.

L’’offre touristique a fait l’objet d’une structuration et des outils ont été développés pour accompagner les cyclistes tout au long de leurs parcours et faciliter la construction de leurs séjours: transport des bagages, hébergement,…

 

Les cyclistes peuvent désormais sillonner les routes et pistes VTT de l’Ardèche tout au long de l’année.

Pour en savoir plus: https:Ardéchoise 4 Saisons

 

L’Ardéchoise 2017 :

déjà 13 102 inscrits au 31 mai avec Robert Marchand en n°1

 

 

Figure emblématique de l’Ardéchoise, Robert Marchand, 105 ans, ne participera pas à l’épreuve cette année mais sera présent sur la manifestation et effectuera avec les jeunes le parcours Pailharès –  le col Robert Marchand.

L’un des cols du parcours de l’Ardèche verte, le col du Marchand (911 m), a été rebaptisé, en 2011, « col Robert Marchand » en son honneur de plus vieux participant.

 

Rappel de ses records :

  • A 100 ans, à Aigle en Suisse: meilleure performance mondiale de l’heure avec 24,240 kms ;
  • A 101 ans, meilleure performance mondiale des 100 kms :4h 17’ 29’’ ;
  • A 102 ans record battu avec 26,927 kms ;
  • A 105 ans meilleure performance mondiale des plus de 105 ans : 24,547kms le 14 janvier 2017. Lire à ce sujet: Robert-Marchand-105-ans-nouveau-défi

 

Rendez-vous pour la 26ème édition, les 14, 15, 16 et 17 juin 2017

 

 

Pour plus d’informations: https:Ardéchoise.com

 

RAD (crédit photos: L’Ardéchoise)

 

 

 

Vous aimerez peut-être aussi :

2 commentaires sur L’Ardéchoise – L’évènement du mois de Juin: 7 500 cyclistes ont traversé Lamastre le 17 juin

  1. Superbe l’article!
    bien documenté, exhaustif, belles photos…
    tout cela met en valeur la mobilisation des (8500 bénévoles) plus proche des 9000 avec la forte mobilisation des 9 villages de Haute-Loire. Un challenge que départagera le jury: “l’accueil à l’ardéchoise” aussi fort en Hte-Loire, ou en Drôme avec ses 8 communes traversées, qu’en Ardèche, berceau de l’évènement.

    • Bravo et merci aux dirigeants,aux salariés et aux bénévoles.
      L’Ardéchoise c’est aussi l’innovation permanente, puissent d’autres s’en inspirer !!!

Répondre
Prenez connaissance de la charte de modération des commentaires avant de poster un commentaire.

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*