Villages du canton – Le Crestet

panneau_le_crestet

village le crestet

Déjà au XIIème siècle, il est fait mention de l’église de « Cresta ».

Village allongé qui n’a qu’une seule rue, Le Crestet s’est développé le long de la route allant de Boucieu à Lamastre et celle reliant Tournon à Lamastre.

Avec la création du baillage de Boucieu- le- Roi, au début du XVIème siècle, un réseau de routes est créé: Le Crestet est un point de passage obligé pour la liaison Boucieu – Lamastre. Ce rapport étroit avec Boucieu lui a valu le nom de « Crestet – Les – Boucieu ».

Le Crestet fut seigneurie des Bosc au XVIIème siècle.

 

personnage le crestet

 

 

François – Jérome Riffard Saint – Martin (1744 – 1814), né à Monteil , député de l’Ardèche puis de la Côte d’Or, siégea, de 1792 à 1799, à la Convention Nationale et fit ensuite partie du conseil des Cinq- Cent.

 

 

 

 

 

 

En 2012, la commune comptait 534  Crestois et  Crestoises.

 

Lieux et monuments

Croix du XVIème siècle en pierre sculptée

croix crestet2           croix crestet

Représentant des bubons de peste, elle aurait été érigée en reconnaissance du fait que la peste des années 1585 – 1587 a épargné Le Crestet et Monteil, alors que Tournon perdait 1500 habitants.

La croix est déplacée en 1864 suite au nouveau tracé de la route Tournon – Lamastre et installée à l’arrivée de la route de Boucieu, devant l’ancienne auberge Valla qui logeait « à pied et à cheval ». Elle est pour cette raison nommée « Croix Valla ».

Inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, elle est aujourd’hui face à l’église.

Plusieurs légendes courent, racontant qu’elle était initialement à Monteil et aurait été cachée pendant les guerres de religion et que passées les hostilités, au moment de la rapatrier vers Monteil, les bœufs qui tiraient le charroi,  auraient refusé de prendre cette direction et se seraient dirigés vers Le Crestet où ils se seraient arrêtés…

 

Eglise Saint Martin

église du crestet     église crestet1

La première église du Crestet était une modeste chapelle et n’avait qu’une seule cloche dans son mur-clocher.

Déjà en ruine en 1744, une nouvelle est construite et bénie en 1786. Son sol est en terre battue, sa façade et son clocher ne sont pas achevés.

Ce n’est qu’en 1830 que l’église prend sa forme définitive avec un clocher construit sur le modèle de celui, aujourd’hui disparu, de Macheville.

 

Le Lavoir

 

lavoir crestet

 

La fontaine-lavoir, au-dessous du village a pris, comme l’église, le nom de Saint Martin, protecteur des voyageurs

 

 

 

 

 

Hameau de Monteil à quelques encablures du village du Crestet.

monteil

Monteil n’est aujourd’hui qu’un petit village qui a été réuni au Crestet en 1793.

La paroisse de Monteil était importante sous l’ancien régime : 400 habitants en 1689, 681 en 1773 et couvrait un large territoire.

Il y avait à Monteil trois châteaux :

  • Le château des Solignac les Bosc, désormais sur la commune de Gilhoc.

maison forte boissieres

 

. La Maison forte de Boissières, habitée au XVIème siècle par Guillaume d’Allier, désigné en 1532 comme seigneur de Monteil et co-seigneur de Saint-Agrève et la Bâtie d’Andaure.

Ce petit château a été restauré.

 

 

 

  • Le château de la Basse – Cour: construction rectangulaire datant du début du XVIIème siècle.

Les maisons anciennes du hameau sont regroupées autour de la petite église.

église monteil

  • Eglise Saint Pierre : Datée  du XIIème siècle, possession de l’abbaye Saint-Chaffre en 1179, les Bénédictins de Macheville en assurent le service puis, en 1593, les Jésuites du collège du Puy leur succèdent et restaurent la bâtisse.

Laissée à l’abandon sous la Révolution et l’Empire, la commune du Crestet qui avait la charge de deux églises, n’avait pas les moyens de faire les travaux. Une souscription lancée en 1842 permet de restaurer l’église de Monteil.

Elle a conservé une cloche fondue avant la Révolution, une deuxième cloche y a été installée en 1974. Elle est classée monument historique.

 

 

  • La fontaine Saint Pierre (Cros de la renaïre) : Dite miraculeuse, elle avait le pouvoir de guérir les enfants grincheux ou « renaïrés ». Le bain glacé ou même la perspective d’y être trempé devait en calmer plus d’un. Une procession s’y déroule le 29 juin, fête de Saint Pierre.

Site des Trois Croix

les 3 croix  3 croix1

 

radar crestet

Un radar tronçon a été installé sur le CD 534, entre Le Crestet et le « Bruas », sur un tronçon d’environ 7 km. Ce radar composé de 2 caméras infrarouge distantes, couplées à des détecteurs de vitesse, enregistre les plaques d’immatriculation. L’heure de passage et la vitesse des véhicules au départ et à l’arrivée du tronçon sont contrôlées. Un système de traitement  calcule sans marge de tolérance la vitesse moyenne entre les 2 passages.

 

Le Crestet possède par ailleurs des hôtels restaurants réputés et plusieurs campings. Une brocante – vide greniers est organisée, chaque année en Juin.

le-crestet vaucluse

Une commune du Vaucluse porte également le nom de  » Crestet ». Proche de Vaison la Romaine, elle compte 412 habitants.

 

R.A.D. (sources J.C. Bouvier – divers)

Vous aimerez peut-être aussi :

Soyez le premier à commenter.

Répondre
Prenez connaissance de la charte de modération des commentaires avant de poster un commentaire.

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*


Prouvez que vous êtes un humain. *