105 ans – Nouveau défi pour Robert Marchand

velo-robert-marchand-600-x-450

Mercredi 4 janvier 2017 à 16heures, sur le vélodrome national de St-Quentin-en-Yvelines, Robert Marchand tentera d’établir la meilleure performance mondiale dans l’heure : catégorie des plus de 105 ans.

robert-marchand

Mascotte de l’Ardéchoise, Robert Marchand est né le 26 novembre 1911 à Amiens dans la Somme.

 

Débuts sportifs

Avant de pratiquer le cyclisme, il s’essaie à la boxe, puis se met à la gymnastique et devient, en 1924, « champion de France de la Pyramide».

Entre temps, il a découvert le cyclisme et remporté sa première course à l’âge de quatorze ans, sous un faux nom car il fallait avoir au minimum quinze ans pour y participer…

En dépit d’un certain talent, jugé trop petit pour passer professionnel, il abandonne alors le vélo qu’il reprendra plus tard mais dans une moindre mesure.

 

Carrière professionnelle

Il est pompier de Paris de 1932 à 1936, corps qu’il est contraint de quitter pour refus d’obéissance.

Syndiqué à la CGT, membre du Parti communiste français, il participe aux mobilisations du Front Populaire en 1936.

Il part s’installer au Venezuela en 1947 où il exercera plusieurs métiers : éleveur de poulets, conducteur d’engins et planteur de canne à sucre.

Il revient en France de 1953 à 1957 puis part au Canada pour devenir bûcheron.

De retour dans l’hexagone en 1960, il sera alors maraîcher, vendeur de chaussures puis marchand de vin.

 

Le retour au cyclisme

Robert Marchand reprend sérieusement l’entraînement en 1978, à l’âge de 67 ans. Il court huit Bordeaux – Paris, quatre Paris – Roubaix… et douze Ardéchoise. Il relie Paris à Moscou en 1992 : il a 81 ans.

logo-ardechoise

En 1999, il participe à sa première Ardéchoise. En 2011, en son honneur, le col du Marchand, à l’altitude de 911 m, adopte son nom.

 

 

En 2009, il reçoit la médaille d’or de la Jeunesse et des Sports des mains de la maire communiste de sa commune après avoir, par conviction politique, refusé de la recevoir de la ministre UMP Roselyne Bachelot.

Le 17 février 2012, en Suisse, il établit, avec 24,1 km, le record du monde de l’heure cycliste sur piste dans une catégorie des plus de 100 ans, spécialement créée pour lui par l’Union cycliste internationale.

r-m-2

Le 28 septembre 2012, il établit à Lyon le record des 100 kilomètres, en 4 heures 17 minutes et 27 secondes dans la catégorie des plus de 100 ans.

Le 31 janvier 2014, à 102 ans, il améliore son record de l’heure sur le vélodrome de Saint Quentin en Yvelines en parcourant 26,927 km, prouesse saluée par la presse internationale.

 

r-m-3

 

Pour fêter ses 103 ans, le 26 novembre 2014, il grimpe le col qui porte son nom.

Le jour de ses 104 ans, il parcourt plus de 20 km d’une étape du Tour de France.

 

 

 

 

Pour son 105ème anniversaire, ce samedi  26 novembre 2016, il a fait une petite sortie de plus de 26 km, autour de Mitry-Mory, en Seine-et-Marne, où il réside.

 

Nouveau défi

Mercredi 4 janvier 2017 , la mascotte de l’Ardéchoise, tentera de battre la meilleure performance dans l’heure dans la nouvelle catégorie des plus de 105 ans.

N’hésitez pas à venir l’encourager, les entrées dans les tribunes du vélodrome seront gratuites.

Vous pourrez également le suivre sur la page Facebook du mensuel « Le Cycle ».

 

RAD

 

Vous aimerez peut-être aussi :

Soyez le premier à commenter.

Répondre
Prenez connaissance de la charte de modération des commentaires avant de poster un commentaire.

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*


Prouvez que vous êtes un humain. *