Rétro – Un tramway Annonay – Lamastre

blog-33757-miremont-le-retour-vers-le-passe-140910115612-2641217408

 

Une ligne de tramway entre Annonay et Lamastre a bien failli voir le jour au début du XXème siècle. Ce projet de ligne nait en 1909.

le-journal-d-annonay

Le « Journal d’Annonay » hebdomadaire de presse politique, (parution de 1895 à 1944), écrivait alors :

 

 Tramway Maclas – Annonay – Lamastre

« Bien que le silence se soit fait complet autour de ce projet, nous tenons de source sûre qu’une demande officielle a été adressée à M. le Préfet par deux ingénieurs spécialistes lyonnais qui doivent d’ailleurs se présenter devant notre Assemblée départementale pour obtenir d’elle la garantie des mêmes clauses et conditions imposées au concessionnaire du réseau Sud actuellement en construction. Nous devons faire remarquer que dans de précédentes délibérations le Conseil général s’est déjà moralement engagé sur ce sujet.

Puissions-nous annoncer dans notre prochain numéro la réalisation prochaine de ce projet ».

 

Le même journal écrit encore quelques temps après :

archives_tramway_f-goarnisson_tramway_a_cheval_1878

 Tramway Pélussin – Lamastre

« La situation est donc maintenant très nette. D’une part, le Conseil général, malgré les votes antérieurs, repousse indirectement  les offres des demandeurs  en concession, MM. Vouillon et Vernet.

D’autre part, MM. Vouillon et Vernet, tentant d’amener à leur cause l’Administration départementale, se prêtent et se plient à toutes les exigences qui auraient pour résultat l’accomplissement immédiat des études préliminaires du tramway.

Dans ce duel d’intérêts communs, il est de notre droit strict de formuler nos conclusions et d’aider les demandeurs  en concession à obtenir la prise en considération finale de leurs propositions ».

 

Manifestement le Conseil général tarde à prendre une décision . Le « Journal d’Annonay » s’engage en faveur du projet et publie:

« Ici nous devons avouer notre faiblesse car nous ne sommes pas suivis.  Chacun se plaît bien à reconnaître l’utilité, la nécessité de créer de nouveaux débouchés à Annonay et nous en avons la preuve dans les efforts tentés pour doter notre pays d’un réseau de voitures automobiles, mais l’inertie, un certain désintéressement, un je m’en foutisme, viennent annihiler les meilleurs volontés.

On se plaint, mais on n’agit pas. On gémit en payant  des impôts mais on laisse faire. On est convaincu que le Nord de l’Ardèche est lésé dans ses intérêts vitaux, mais… après nous le déluge ! Et nous en arrivons à ce fait incroyable qu’un projet qui devrait réunir l’unanimité de nos concitoyens, sans distinction d’opinion ni de parti, demeure indifférent, même aux plus intéressés.

Cependant, ainsi que nous l’avons déjà dit, si l’occasion qui se présente,  s’échappe, qui pourrait assurer qu’elle  se représentera ?

Il faudrait donc, à notre avis, qu’un courant populaire se dessinât dès maintenant, et que des mesures énergiques fussent prises pour faire respecter nos  droits, et les faire valoir ».

 Une telle analyse ne parait – elle pas encore totalement d’actualité ?

Plus tard encore dans les colonnes du même journal :

image-6

Tramway Pélussin – Lamastre

« Nous lisons dans le Lyon Républicain  l’entrefilet suivant : « Nous apprenons que dès les premiers  mois de l’année 1909, le service des  Ponts et Chaussées du département de l’Ardèche pourra s’occuper de l’avant-projet de la ligne Pélussin-Maclas-Annonay- Lamastre.

330px-tacheometre_autoreducteur_secretan_paris_modele_7021

Durant l’été et l’automne, il sera procédé aux opérations sur le terrain.

Les études seront faites au tachéomètre (photo). La concession de cette ligne a été demandée par M. Vernet, entrepreneur à Beaudemont (Saône-et-Loire).

Si nous rapprochons de ce fait le  voyage en autobus du même jour de  quelques-unes de nos autorités, ne serait-ce pas l’indice d’un commencement de satisfaction ? »

 

 

 

Le « Journal de la Haute Ardèche » publiera même le tracé de la future ligne qui devait passer notamment par Satillieu et Saint Félicien  –  premiers  prémices d’une future communauté de communes élargie ???

projet_de_tramway_dannonay_a_-monrocq_paris_btv1b8440321c

Nous n’avons pas trouvé les éléments qui  ont conduit à l’abandon du projet en 1921: conséquences de la première guerre mondiale, développement des lignes d’autobus, coût, absence de volonté politique ???

4150961673

L’occasion ratée ne s’est jamais représentée…

 

 

 

 

RAD

Vous aimerez peut-être aussi :

Soyez le premier à commenter.

Répondre
Prenez connaissance de la charte de modération des commentaires avant de poster un commentaire.

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*


Prouvez que vous êtes un humain. *