Le label « Commune Touristique »

panneau COMMUNE-TOURISTIQUE-2016

Lamastre a obtenu le label « commune touristique » en 2011.

Quelles conditions une ville doit-elle réunir pour obtenir ce « titre » ?

Le régime des « communes touristiques « a été réformé par la loi du 14 avril 2006. Depuis cette réforme, de très nombreuses communes ont déposé un dossier de candidature et obtenu leur classement en tant que commune touristique.

« Commune touristique » est un label accordé pour une durée de 5 ans par le Préfet à une commune qui en a fait la demande et qui remplit certains critères en matière de tourisme :

  • Disposer d’un office de tourisme classé.
  • Organiser des animations culturelles, artistiques, gastronomiques ou sportives.
  • Disposer d’une proportion minimale d’hébergements variés à destination de la population touristique. Pour les communes de 2000 à 3999 habitants, la capacité d’hébergement de cette population non résidente doit être au moins égale à 12,5% de la population résidente ».

Le classement en commune touristique ne donne droit à aucun avantage fiscal ou financier.

Les villages et villes  reconnus « communes touristiques » peuvent seulement se prévaloir d’un classement qui permet d’informer les touristes de la capacité d’hébergement de la commune et de la présence d’un office de tourisme.

 

On notera que le label « commune touristique » est attribué par le Préfet sur la base d’un simple examen du dossier présenté par la commune qui en fait la demande et que la qualité environnementale ou paysagère de la commune n’est pas prise en compte.

Pour preuve l’éloquente photo ci-dessous prise il y a peu:

photo-tas-de-pierre

Un énorme tas de pierre disgracieux et des traverses de chemin de fer usagées, juste en dessous du panneau du label, à quelques centaines de mètres de la gare du « Train de l’Ardèche », sont offerts aux regards des touristes dès leur entrée dans Lamastre.

L’automobiliste qui arrive de Tournon découvre ce même amas, sitôt passé le panneau d’agglomération.

Ce ne semble pas être le meilleur symbole du tourisme dans une ville dotée d’un tel label !!!

 

Ce statut ne sert presque à rien, sauf à permettre évidemment le surclassement démographique pendant la surfréquentation saisonnière.

 

Rectificatif:

Il a eu confusion dans l’article initialement diffusé, entre classement en « station touristique » et en « commune touristique ». Ce dernier ne donne pas droit à majoration des indemnités des élus – (Cqfd).

 

RAD

Vous aimerez peut-être aussi :

2 commentaires sur Le label « Commune Touristique »

    • Ne soyez pas naïve Gauloise, ou alors arrêtez de fumer!!! si c’était pour le tourisme, ce tas de pierre, à l’entrée de la ville, n’existerait pas !!!

Répondre
Prenez connaissance de la charte de modération des commentaires avant de poster un commentaire.

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*


Prouvez que vous êtes un humain. *