Le Château de Retourtour bientôt vendu ? (suite)

ruine de Retourtour

Le patrimoine en danger…

Dans un précédent article, nous faisions état de la volonté de la municipalité de Lamastre de vendre à l’euro symbolique les ruines du château de Retourtour à un particulier, lequel pourrait soit les sécuriser, soit les raser et y construire une maison d’habitation.

Le sujet a suscité plusieurs commentaires, il parait utile de rappeler lHistoire du château avant peut être sa disparition !!!

 

Etabli dans un ancien méandre du Doux, sur une petite éminence rocheuse, il occupe  un fond de vallée qui lui permettait de contrôler l’itinéraire reliant la vallée du Rhône au Puy, par la vallée du Doux. Son nom est peut-être tiré du latin  » Retortoris » à cause de la presqu’île formée par la rivière.

Vues_de_la_France_en_1900_-_1157_ruines_du_chateau_de_Retourtour_departement_de_l_Ardeche

 

 

Le château fut vraisemblablement construit au Xe siècle par la famille Pagan-Retourtour.

 

 

 

 

 

 

La « capella de Retortorio » faisait déjà partie de la donation faite en 961 à l’abbaye Saint-Chaffre du  Monastier par Geilin, comte de Valentinois, ce qui démontre l’ancienneté du site. Les seigneurs de Retourtour qui sont également seigneurs de Beauchastel, apparaissent dans les textes à la fin du XIe siècle.

Plusieurs actes à la fin du XIIIe siècle mentionnent le castrum et le burgus de Retourtour.

Au début du XIVe siècle, les Retourtour héritent des biens de la famille Pagan de Mahun. Ce sont ensuite les Tournon qui deviennent seigneurs de Retourtour par le mariage d’Alix de Retourtour avec Jacques de Tournon en 1376.

Pendant les guerres civiles dites de religion, le château de Retourtour fut une place forte protestante. Le 13 décembre 1587, Chatillon, fils de l’Amiral Coligny, battant retraite avec ses soldats à travers le Forez, vint y chercher refuge.

 

la_coop_les_figue_66_img7143

 

Sa ruine serait due aux querelles familiales de succession. Cependant, une légende raconte qu’au XVIIe siècle, un petit seigneur habitait encore le château et dépouillait les habitants de Lamastre et des environs.

Le cadastre de 1642 le décrit ainsi : « Un château composé de plusieurs membres ruinés et rompus, sis et posé au lieu de Retourtour ».

 

 

Les Seigneurs de Retourtour possédaient de nombreux biens en Vivarais et en Velay, dont le château de Rochebloine, à Nozières.

 

Bref retour en arrière sur le hameau de Retourtour

Le hameau de Retourtour s’est développé autour de la basse-cour du château dont les maisons formaient une deuxième enceinte. Au centre de la basse-cour s’élevait la chapelle Saint-André.

La commune de Lamastre est née en 1790 du regroupement des trois anciennes communautés de:

  • « Macheville », l’ancien prieuré,
  • « La Mastre », avec sa ville haute dominée par le château de Pécheylard et sa ville basse, le Savel,
  • et « Retourtour ».

retourtbain

 

 

 

 

(la baignade avant construction du barrage)

 

 

 

 

 

 

plan d'eau retourtour

 

 

En 1946, le Conseil municipal décide d’aménager  un barrage « que l’on pourra enlever à la mauvaise saison ».

Ce nouveau plan d’eau mesurera 200 m de long.

 

 

 

 

 

 

En 1947, à l’est du château, le long du ruisseau de Valoursier, est créé un terrain de camping qui dès la première année fait le plein avec 48 tentes. 3 autres terrains seront aménagés.

Georges Colinelli crée à l’entrée du camping une épicerie, une pizzéria et un bar-tabac.

A proximité du pont, Robert Valla construit un restaurant. Les vieilles maisons du vieux village sont réhabilitées.

 

Retourtour fut touché par la crue du 3 août 1963.

crue du doux retourtour

 

Le Doux commença à gronder au début de l’après-midi. Bientôt il passe sur le pont, 10 mètres au-dessus de son niveau habituel.

Le torrent présente un débit énorme de 1 124 m3 par seconde.

Retrouvant son lit ancien, il fait le tour du village et saccage le camping sous près de 2 m d’eau.

 

 

 

Les pompiers ayant pu faire évacuer à temps les campeurs, il n’y eut aucune victime à déplorer. Pour la saison 1964, tout était remis en état, y compris le vieux pont.

La renommée de Retourtour n’est plus à faire et le château est emblématique du site.

(sources J C Bouviers, divers)

 

Vous aimerez peut-être aussi :

Soyez le premier à commenter.

Répondre
Prenez connaissance de la charte de modération des commentaires avant de poster un commentaire.

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*


Prouvez que vous êtes un humain. *