Journée des familles – Inquiétude à l’hôpital de Lamastre

journees-familles

 

Samedi 15 octobre s’est tenue une « journée des familles » à l’hôpital de Lamastre.

La réunion était organisée par Gilles BACH, nouveau directeur en titre de l’établissement, Jean Paul VALLON, président du conseil de surveillance, et Mélissa VAREILLES, infirmière surveillante à l’EHPAD.

L’ordre du jour portait sur les conditions de déménagement des résidents dans le dernier bâtiment construit.

hopital-les-familles-inquietes-pour-le-personnel

 

 

Plus de 200 personnes avaient répondu à l’invitation.

 

 

Voici ce qui nous a été rapporté par des personnes présentes :

 

 

M. BACH a indiqué au public que l’EPHAD de Lamastre (ex. maison de retraite) ne répondant plus aux normes actuelles en raison de la vétusté du bâtiment construit dans les années 1970, il était donc nécessaire de construire de nouveaux bâtiments, ce qui a été fait sous l’égide de son prédécesseur (1ère et 2ème tranche), la 3ème le sera désormais sous la sienne.

Il a ensuite indiqué que la démolition de ce vieux bâtiment coûtait moins cher que sa réhabilitation. Ne disposant pas de moyens de vérification, nous ne le contredirons pas sur ce point.

Il a précisé que le déménagement était reporté à début novembre. Les canalisations d’eau sont affectées par un problème de pollution qui rend l’eau impropre à la consommation et à la toilette. Il faut purger tous les circuits avant d’accueillir les résidents. Une analyse complète sera réalisée par une entreprise à l’issue de cette opération de purge.

Il a ensuite indiqué que le nouveau bâtiment ne disposait pas d’un ascenseur de taille suffisante pour permettre de monter les lits à l’étage ! Ceux ci seront passés … par les fenêtres … au moyen d’un véhicule monte charge.

Il faudra attendre la construction du 3ème bâtiment pour disposer d’un ascenseur approprié ! Ce n’est donc pas demain la veille.

 

En attendant, comment les équipes médicales et les ambulanciers vont-ils s’y prendre pour déplacer les résidents intransportables autrement que par lit ? Comment va t’on ensuite déplacer les personnes décédées : à la verticale ou par les fenêtres ?

Reporter l’installation de ce grand ascenseur à la fin des travaux de construction du 3ème bâtiment relève d’une sinistre plaisanterie. N’aurait-il pas été plus judicieux de l’installer tout de suite dans le 2ème bâtiment et réserver le plus petit ascenseur au 3ème bâtiment ? Çà nous semble être une évidence. M. BACH est bien entendu totalement étranger à cette anomalie architecturale.

residence-du-bord-du-goufre-lamastre

 

Le public a ensuite souhaité avoir des précisions au sujet des conséquences de ces travaux sur le prix de journée à l’EHPAD et sur les services rendus aux résidents.

Le Directeur a répondu que des travaux de bâtiments entrainent toujours une augmentation du prix de journée et que des années de « vaches maigres » allaient succéder aux années de « vaches grasses »…

Il a confirmé que le prix de journée allait augmenter de 6% chaque année pendant 3 ans, ce qui représentera au total une augmentation de près de 10 euros de plus par jour ou 300 euros de plus par mois.

Il s’agit du plafond d’augmentation annuelle maximum. Est-ce que ce sera suffisant après la réalisation de la 3ème tranche de travaux et le nouvel emprunt de 3,5 millions d’euros ?

 

Il a aussi annoncé des compressions de personnel et des prestations revues à la baisse, à l’origine d’une pétition qui circule actuellement en ville.

20-25 contrats de travail à durée déterminée ne seront pas renouvelés.

L’organisation des repas sera modifiée : repas pris dans la chambre (quid pour les résidents non valides ?), barquettes jetables.

Le lavage du linge autre que le linge « plat » ne sera plus assuré gratuitement par l’hôpital.

Une caution de 1 mois environ sera demandée à l’entrée dans les lieux (comme pour le 1er bâtiment).

 

La réunion s’est achevée par la visite des chambres qui sont effectivement spacieuses et fonctionnelles pour un seul lit. Il faut bien çà pour faire passer la pilule.

 

Nos conclusions :

  • Que le prix de journée augmente n’est pas surprenant. On n’a rien sans rien.
  • Ce qui est très anormal, c’est le fait que les autorités politiques et administratives aient caché le montant de cette augmentation jusqu’à l’arrivée du nouveau Directeur.
  • Combien de personnes ont 1800 euros de retraite par mois à Lamastre et dans les environs ? Qui pourra profiter de ce beau bâtiment sans mettre fortement sa famille à contribution ?
  • Ce qui est aussi très anormal, c’est que le personnel fasse aussi les frais de l’opération. Il n’est pas responsable des difficultés financières causées par des projets pharaoniques qui auraient sans doute pu être mieux calibrés dès l’origine.
  • Des manquements au travail auraient été signalés au cours de cette réunion. Cela nous choque particulièrement car ce sujet devrait être réglé en interne et non mis sur la place publique, au risque de jeter l’opprobre sur tout le personnel dont on ne peut que louer l’engagement.

 

A quoi sert surtout le conseil de surveillance que le maire de Lamastre, qui se prétend comptable, préside, s’il ne sait pas ou ne veut pas lire des chiffres ou des plans, prévenir ses administrés et infléchir le projet pour qu’il soit plus favorable aux familles et au personnel ? 

Familles, mettez la main à la poche, je vous aime !

 

Voir également sur le même sujet:

Hôpital de Lamastre – Hôpital de Saint Félicien: saisissant contraste

RAD

 

 

 

Vous aimerez peut-être aussi :

1 commentaire sur Journée des familles – Inquiétude à l’hôpital de Lamastre

  1. Splendide exemple de compétence!
    Lamastroises et lamastrois dormez tranquille votre commune étant déjà la plus pauvre de l’Ardèche sera bientôt la plus pauvre de France.
    L’hôpital fonctionnant à flux tendu au niveau humain, cette carence va pouvoir être résolue grâce à la robotique! Papy et mamy torché et lavé par un robot; voilà l’AVENIR .

Répondre
Prenez connaissance de la charte de modération des commentaires avant de poster un commentaire.

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*


Prouvez que vous êtes un humain. *