Centre d’accueil et d’orientation des migrants en Ardèche (suite)

refugies

Des migrants seront accueillis aux Vans

Jeudi 3 novembre, le préfet a annoncé que le centre d’accueil et d’orientation des migrants en Ardèche serait situé au Vans, dans sud du département.

Les recherches avaient fait beaucoup parler. Des repérages avaient notamment eu lieu début octobre à Saint-Barthélémy-Grozon  finalement écarté à cause de sa situation à l’écart de lignes de bus  – voir notre précédent article

La préfecture avait également prospecté au Teil.

Finalement, c’est l’option des Vans, qui a été retenue avec l’accord du maire  Jean-Claude Manifacier et de la députée de la circonscription Sabine Buis qui ont participé ce jeudi après-midi, avec le préfet, à l’annonce de cette décision (photo ci-dessous)

x870x489_migrants07-jpg-jpg-pagespeed-ic-yq1raadsad

Un maximum de 65 personnes en provenance des campements parisiens arrivera dans 2 à 3 semaines.

Ils seront hébergés dans l’ancien hôpital de la commune. La réhabilitation et l’ameublement du bâtiment devraient prendre ce même temps.

l-ancien-hopital-des-vans-va-accueillir-provisoirement-65-migrants-1478252758

Faute de place à l’école des Vans, il ne devrait pas y avoir de famille accueillie ni d’enfants à cause de l’absence de possibilité de scolarisation dans des écoles disposant d’enseignements dédiés à des non-francophones.  Il s’agira donc majoritairement d’hommes seuls en provenance des campements parisiens.

 

Ce CAO (centre d’accueil et d’orientation) sera géré par l’association « Entraide Pierre Valdo », qui s’occupe déjà d’un centre d’accueil à Avignon.

 

D’ici au mois de juin 2017, toutes les personnes hébergées devraient avoir quitté la commune du Sud-Ardèche.

 

RAD

 

Vous aimerez peut-être aussi :

Soyez le premier à commenter.

Répondre
Prenez connaissance de la charte de modération des commentaires avant de poster un commentaire.

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*


Prouvez que vous êtes un humain. *